Les outils
Les paysans, avaient des pelles ; pioches; râteaux; fléaux; paniers à ventiler le blé;…Menuisiers, meunier, maçons et tailleurs de pierre,…
L’ouvrage de base de cette modeste encyclopédie, la bible de Maciejowski présente plusieurs scènes liées à l’élevage ou le travail de la terre.
Commençons par nous intéresser au plus basique : la culture des céréales.
Le document ne présentant aucune araire ou charrue, ni scène de semailles, il faudra, pour le moment, se contenter d’une bêche, et d’une pelle, pour la préparation du terrain.

 

bêche

pelle

Le temps s’occupe de faire pousser les plantes (blés, millet, avoine ou autres céréales), puis viens l’époque de la moisson.
Les faucilles permettent de couper le blé
Les fourches, totalement en bois, ou, comme leurs consœurs guerrières, avec la tête ferrée, permettent de regrouper les bottes
Vient alors l’heure d’extraire le grain du fourrage, c’est le moment de faire intervenir les fléaux (qui eux aussi inspireront des engins guerriers). Le râteau de bois permet de récupérer la paille, et de laisser le grain au sol.
Fléaux

Râteau

Puis, ce qui reste au sol est placé dans des panier à ventiler, faits en vannerie, afin qu’en lançant son contenu en l’air (et en le rattrapant), le vent emporte les poussières et les derniers résidus de pailles.
La culture de la vigne est assez succinctement traitée. On peut distinguer une serpe, un pied de vigne qui est soutenu par de nombreux tuteurs, et un panier d’osier tressé, permettant de recueillir le grain.
L’élevage de moutons est le seul représenté. On peut observer la crosse d’un berger, puis le travail d’une fileuse de laine.